Votez pour nous afin que nous remontions dans le classement et pouvoir recevoir de nouveaux membres ♫
VENEZ NOUS REJOINDRE ICI: http://horseridingschool.bb-fr.com/

Partagez | 
 

 Plat |Oscar & Palladium|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hello tout le monde !

MON NOM EST Oscar Sheterfield


♫ Messages : 40
♫ Arrivée à l'académie : 24/07/2012
♫ Âge : 21

Feuille de personnage
Burberry'Scoring (BS): 18
Cheval: Palladium Cassis
Palmarès:

MessageSujet: Plat |Oscar & Palladium|   Dim 5 Aoû - 12:26

Bien sûr que non il n’allait pas lui faire payer. Il était le premier à le savoir. Ce n’était que des paroles en l’air. Ses yeux ne le piquaient même plus. Après tout, elle voulait seulement se débarrasser d’une mouche agaçante qui lui tournait autour. On peut dire qu’il était au mauvais endroit au mauvais moment. Il aurait voulu évoluer en carrière mais le crachin semblait vouloir s’intensifier alors il prit la direction du manège. Il ne gagnerait rien à se retrouver surpris par la pluie. La bombe posée sur la tête sans être attachée, le jeune homme menait sa jument qui avançait d’un bon pas. Comme d’habitude, une fois sortie de son box, elle devenait une icône de sérénité et d’obéissance. On croirait presque une autre jument tellement son comportement changeait dès qu’elle avait une selle sur le dos. Apparemment, ce n’était pas quelque chose de rare qu’un cheval se montre capricieux en stalle et doux comme un agneau après qu’il ait été sellé. Pour avoir côtoyé des dizaines de montures différentes, Oscar avait effectivement remarqué cette manie chez certain d’entre eux...qui se montraient pourtant moins entêté que Pal’ à le faire tourner en bourrique.

Il s’arrêta au milieu du manège et clippa l’attache de sa bombe. Sa main gauche, tenant la cravache, maintenait aussi les rennes ajustées. De l’autre main, il attrapa son étrier pour y glisser son pied. Pressée d’en finir, la jument bai commença à avancer avant même que son cavalier ne se soit correctement assis au creux de sa selle. Il la mit en piste à main gauche et la laissa avancer, rennes libres, pour qu’elle s’échauffe avant de passer aux choses sérieuses. Il en profita aussi pour régler ses étriers qui lui semblaient légèrement courts. Une fois qu’il fut bien installé, il renforça le pas de Palladium Cassis qui trainait trop à son goût. Un bruit lui parvint, faible puis de plus en plus insistant. Il comprit vite qu’il avait eu raison de choisir un endroit couvert ; la pluie battait rudement sur le toit du manège. L’ex-champion espérait que la nuisance sonore n’angoisse pas sa monture et n’affecte pas sa concentration. Il caressa son encolure en lui parlant doucement pour la détendre puis ajusta ses rennes pour commencer à travailler.

Marchant d’un pas plus motivé et ayant fini de s’échauffer, Pal’ se sentait l’âme sportive et avait une soudaine hâte de se secouer les puces. Oscar la laissa boucler son tour au pas avant d’effectuer une demi-volte. Changeant sa cravache de main, il demanda le trot, d’une légère pression sur le flanc et d’un ordre vocal. L’imposante Irish Cob écrasait lourdement le sable sous ses énormes sabots et s’activait dans un petit trot que son cavalier renforça. Il allait d’ abord travailler quelques figures simples, pour la mettre en confiance et la délasser avant de passer à des choses moins réjouissantes. En fait, le manège était vide de tout accessoire, seul un rideau était installé en son milieu. Se levant une fois sur deux, Oscar prit une diagonale au bout de laquelle il changea de nouveau de main. Il prit soin de trotter sur le bon pied et, peu satisfait de l’allure mollassonne de sa jument, donna un léger coup de cravache sur son épaule. L’effet fut immédiat mais éphémère. Il devait toujours garder un contact pour ne pas qu’elle se relâche. Il effectua un large cercle puis, une fois de retour sur la piste, demanda une transition au galop. Même si les mouvements de la bai étaient amples et, de ce fait, assez houleux, les allures étaient confortables. Au petit galop, travaillant sur sa renne extérieur pour ne pas qu’elle quitte la piste, il fit un doublé dans la largeur pour se remettre en piste à main gauche. Une fois qu’il jugea qu’elle avait suffisamment travaillée, il repassa au pas et dirigea l’animal devant l’objet de toutes ses craintes ; le rideau.

Il l’avait senti se tendre alors qu’il s’arrêta devant cet obstacle. Certains chevaux étaient apeurés devant ce genre d’installation pour la simple raison qu’ils ne savent pas ce qui se cache derrière. Le tout était de rester confiant, de ne surtout pas se tendre, de rassurer le cheval et de ne pas le laisser n’en faire qu’à sa tête. Elle essayait de se dérober, de faire demi-tour mais son propriétaire avait bien plus de volonté qu’elle. Après maintes réticences et pas en arrière, elle dû rendre les armes devant l’insistance d’Oscar qui n’allait certainement pas abandonner. Il tapota l’encolure de la jument, l’encourageant à l’aide de simples paroles et ne coupant surtout pas le contact de ses mollets sur son flanc. Elle se rendit à l’évidence ; elle n’y échapperait pas. Après quelques pas hésitants ponctués des mots motivants du jeune homme, elle tendit l’encolure craintive pour renifler cette chose bizarre qu’on lui demandait de passer. Ca n’avait pas l’air de mordre mais...sait-on jamais. Dans le doute, elle préférait s’arrêter là. Enfin, c’était sans compter sur son cavalier qui la poussait à braver ses peurs païennes. Après une dizaine de minutes, elle dénia franchir le rideau sous les les franches félicitations d’Oscar. Il était fier de sa jument avant d’être fier de lui. Après tout, c’était elle qui prenait son courage à deux sabots. Il n’était là que pour la motiver. Une douzaine de passages après, l’hésitation était encore là mais elle y allait, bien plus déterminée. Il avait presque atteint son but mais il était l’heure de mettre pied à terre, elle avait assez travaillé pour aujourd’hui. La prochaine fois, il était persuadé qu’elle n’aurait plus aucune crainte pour franchir cet obstacle.

55 lignes

|Désolée pour la fin un peu abrupt...je commençais à sécher |

_________________

When I was 5 years old,
my mother always told me that happiness was the
key to life. When I went to school, they asked me
what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t
understand the assignment, and I told them they
didn’t understand life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hello tout le monde !
I'm not a superman but i'm just a man. ❤
MON NOM EST Zachary J. Burberry


♫ Messages : 226
♫ Arrivée à l'académie : 17/07/2012

Feuille de personnage
Burberry'Scoring (BS): 11
Cheval: Clever - Versace - Sherazade
Palmarès:

MessageSujet: Re: Plat |Oscar & Palladium|   Lun 6 Aoû - 10:47

    Alors, j'aime les résumés comme ça avec un peu de mélange d'obstacle et de dressage

    Points:

    + 5 BS
    + 17 dressage
    + 18 obstacle
    + 20 confiance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://burberrystables.bb-fr.com
 

Plat |Oscar & Palladium|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» Oscar et la dame Rose
» [relaxe amende] escroquerie poitiers le 15 mars oscar 2000
» OSCAR CANICHOU 15 ANS TORTURE ASSO ROSALIE (VAR 83)
» Le mec qui sait pas faire un plat, c'est trop un boloss (Topic de Rems)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burberry Stables :: Domaine ♫ :: Les infrastructures :: Le manège-